Librairie La Liberté

La liberté, c’est aussi la librairie

boite

Déménagement

Dès le 18 juin, la librairie sera au 1073, route de l’Église, face à la Bibliothèque Monique-Corriveau.

chronique

  • bernanos

    Michel Bernanos et La Montagne morte de la vie

    Le sable, rouge lui aussi et fin comme de la poudre, signale un biome totalement inconnu, où le végétal côtoie le minéral à la façon d’un fervent son idole. Désorienté, démuni, le duo se détermine à s’enfoncer dans l’abondance verte pour rejoindre les montagnes, dans l’espoir d’y retrouver un environnement plus familier. Dans la succession des jours, le déplacement se ponctue d’inquiétantes découvertes : des plantes carnivores à la sève de sang, une bouche de sable mangeuse d’homme, le bruit lourd d’une respiration sous-terraine et surtout des sculptures anthropomorphes dignes d’un démiurge

  • houellebecq

    Sonder la nébuleuse houellebecquienne

    9782851971876 Michel Houellebecq | Éditions de L’Herne Houellebecq en mosaïque Céline, Baudrillard, Camus, Blanchot, Kafka,… Read more

  • pluie-des-corps

    Bienvenue dans la quatrième dimension : La pluie des Corps

    9782390141846 La pluie des Corps | Sandawe Bienvenue dans la quatrième dimension : La pluie des… Read more

  • Il était une fois un sous-majordome

    9782896942329 Le sous-majordome | Éditions Alto « Il avait toujours trouvé du réconfort dans la mélancolie,… Read more

  • une pax et le petit soldat

    Sara Pennypacker – Pax et le petit soldat

    9782070666317 Pax et le petit soldat | Gallimard Sara Pennypacker et l’amitié indéfectible – Il… Read more

  • Thorgal au cœur de la folie

    Le scénario, bourré d’action, de Xavier Dorison s’étend sur 50 planches. C’est la première fois qu’un album de Thorgal dépasse 40 planches. Et pourtant, le récit ne traîne jamais en longueur, les ellipses réussies permettant de faire avancer à fond de train un récit riche en symboles et en péripéties. Quant au génial Rosinski, il poursuit son magnifique travail en couleurs directes, une méthode qu’il utilise depuis le dyptique « La Vengeance du Comte Skarbek ». Pratiquement chaque planche de cet album est saturée de rouge, donnant au travail de ce bédéiste hors du commun une dimension d’une grande puissance symbolique. Retraverser les quarante années depuis que Thorgal est condamné à mort par le roi Gandalf-le-Fou (toute première planche de la série) jusqu’à aujourd’hui nous permet de voir l’évolution et la recherche appliquée de ce grand artiste du 9ème art; un artiste qui se refuse à reproduire constamment la même formule.

  • La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette

    Il est aussi question de cette femme qui a abandonné ses enfants, son mari, délibérément. Pourquoi? Car elle ne se sentait pas à sa place, était soumise, pensait plus aux autres qu’à elle-même et s’était confinée au rôle de femme au foyer. Elle a donc tout mis de côté, fuit, et c’est précisément ce que sa petite-fille Anaïs tente de comprendre et d’extérioriser. Par une narration au « tu », elle parle à cette femme avec qui elle n’a pu s’entretenir qu’une seule fois, cette femme qui disait pourtant savoir maîtriser les mots. L’auteure l’accuse, décape son portrait et laisse à fleur de peau le vécu de sa grand-mère.

  • La revanche des nerds : Chronique de Jean Labrecque

    Il y a une blague qui court sur le web : «Si vous voulez savoir quels seront les films et les téléséries populaires dans les prochaines années, allez faire un tour dans la section de la science-fiction d’une librairie, vous le saurez!» Il est vrai que, tant au cinéma qu’au petit écran, ce qui est populaire est inspiré de la science-fiction et de la fantasy. Pensons uniquement au « Seigneur des Anneaux », « Divergence », « Premier contact », aux films et séries inspirés de l’univers de Marvel, « Le trône de fer », « The Expanse », « L’épée de Shannara » et j’en passe, sont tous inspirés de romans de ces genres littéraires. Étant un amateur de ce genre de livre (et de films, et de séries), voici une petite liste de romans qui pourrait se trouver sur vos écrans dans un futur rapproché.

  • Couverture

    Sébastien Perez et le «Fils de Dragons»

    Fils de dragons est un album complet sur le plan l’histoire. Le tout est accompagné de magnifiques illustrations et d’une atmosphère mystique. Sous la direction artistique de Benjamin Lacombe, ce livre a tout pour plaire à un très large publique. En lisant cette histoire, je souhaite que votre cœur soit aussi en paix que celui de Yomon, qui vit bien avec ce qu’il est au fond de lui.

  • Cover

    Marée montante ­de Charles Quimper : cosmogonie d’un deuil

    Dans Marée montante, le père d’une jeune noyée trouve refuge dans chaque gouttelette en y voyant autant de petits cailloux laissés par sa fille pour qu’il trouve son chemin jusqu’à elle. Entre les murs de sa maison chargée de souvenirs, il vit à demi, l’oreille qu’on croirait soudée à un coquillage murmurant l’appel obsédant de la mer. Pris peu à peu d’une insoutenable ardeur de naufragé, il décide de construire un voilier pour aller la retrouver. À bord de son rafiot, ballotté par des flots menaçants, il revisitera alors la courte vie de son enfant en faisant de leurs jeux, de leurs rires, la cosmogonie d’un deuil qui transcende les forces de la nature.

1 2 3 4 5 6 7