boite

NOUVELLE ADRESSE:La Librairie La Liberté a déménagé au 1073, route de l'Église, Québec (Québec), G1V 3W2

À une minute près d’André Marois

Face à soi-même

9782760942394
Marois, André
À une minute près
Leméac

Qui n’a jamais eu envie de retourner en arrière. D’effacer un moment, un événement, et de tout recommencer sans que quiconque le sache. Mais si cette chance n’était offerte qu’une seule fois dans la vie de chacun, comment être sûr de l’utiliser au bon moment?

À une minute près, le nouveau roman pour adolescents d’André Marois, raconte l’été de Lucien qui passe ses vacances chez sa tante avec sa cousine, Kim. Alors que commence un autre été tranquille à la campagne, il ne se doute pas qu’il sera impliqué, malgré lui, dans la pièce de théâtre que montent les jeunes du village. Bien vite, une rivalité grandit entre Noah et Lucien, et les adolescents devront faire face à des facettes d’eux-mêmes qu’ils ne se connaissaient pas auparavant.

Dès le début du roman, une particularité s’impose dans cet univers pourtant semblable au nôtre. Tous les humains sont dotés de la « Fonction », ce qui signifie qu’ils ont le pouvoir de retourner en arrière d’une minute, d’effacer une minute de la mémoire de tous, sauf de celui qui a utilisé cette « Fonction ». Mais cette opportunité ne peut être utilisée qu’une seule fois dans la vie d’une personne. Ce qui apparaît comme une chance d’effacer une erreur, d’éviter de se faire gronder ou de prévenir un accident n’est donc pas sans conséquence, puisque son utilisateur doit vivre avec le souvenir de ce qu’il a effacé. Le groupe d’adolescents, mené par Lucien, Noah et Kim, réalise bientôt qu’il est difficile de maintenir des limites, de ne pas se laisser dépasser par les événements et de distinguer la vérité lorsque le doute d’un lourd secret survient. Et surtout, qu’il faut être prêt à vivre avec les conséquences de ses actions.

André Marois réussit à peindre les tourments de ses personnages avec justesse alors qu’ils franchissent les étapes de l’adolescence. L’histoire est plutôt simple, un groupe de jeunes en vacances forcés de coopérer malgré des rivalités, mais la « Fonction » devient rapidement comme une menace planant sur chaque personnage, chaque situation. Elle leur rappelle que le moindre faux pas est remplaçable, mais que le prochain ne le sera pas. L’auteur installe un certain suspense tout au long du récit qui accroche le lecteur dès les premières pages et l’oblige à se questionner avec les personnages sur les répercussions d’une simple minute. Les Éditions Leméac offrent un livre à la fois surprenant, touchant, mais aussi troublant, qui n’hésite pas à montrer les vagues d’émotions qui submergent parfois l’être humain.

Mélissa Bouchard

Categories:

Actualité littéraire, Actualités, Jeunesse, Les chroniques de Mélissa, Romans, Suggestions de lecture, Vos libraires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *