boite

NOUVELLE ADRESSE:La Librairie La Liberté a déménagé au 1073, route de l'Église, Québec (Québec), G1V 3W2

une

Le dernier roi des loups de William Grill

9782377311880
Grill, William – Le dernier roi des loups | Sarbacane

L’histoire vraie de Lobo le loup et d’Ernest Seton le chasseur

couvC’est d’abord la couverture qui m’a plu, puis le titre. Il faut dire que je suis loin d’être insensible au sort du règne animal et que ce grand loup gris, dernier roi des loups, dans une posture mélangeant soumission et révolte, m’a immédiatement séduite.

Entre documentaire et fiction, l’histoire est celle de Lobo le loup, membre d’exception de son espèce qui marquera l’imaginaire collectif de l’Ouest des États-Unis d’Amérique dans la deuxième partie du 19e siècle. Déterminés à erradiquer ces animaux considérés alors comme indésirables, fermiers et éleveurs ne cessaient de traquer Lobo et sa meute dans le but de les tuer. Pourtant, le roi des loups semblait faire preuve d’une ruse sans faille, déjouant tous les plans des hommes. En 1893, un naturaliste anglais nommé Ernest Thompson Seton, également chasseur de loups et dont la famille avait immigré au Canada quand il était petit, entendit parler de la rumeur entourant Lobo, qui peu à peu avait pris des allures de légende. Paré du meilleur équipement, il fit donc de la capture du loup son nouvel objectif.

Les suites de cette entreprise ébranlèrent les convictions les plus profondes de l’homme qui, dès 1894 réorienta son combat dans la sauvegarde de l’espèce qu’il avait pourtant chassée toute sa vie. Chose extraordinaire, le travail d’Ernest Thompson Seton, tout comme ses opinions, influencèrent grandement Lord Baden-Powell, fondateur du scoutisme.

Grâce à cet album et en choisissant de raconter cette histoire, William Grill, jeune illustrateur anglais, se porte à la défense de la vie sauvage et nous rappelle sa précarité. Il nous offre un univers graphique exceptionnel et différent, dont la simplicité du médium (crayons de couleur de bois) contraste avec le découpage audacieux des images et leur disposition singulière. Il ressort de ses traits naïveté et conviction, offrant aux lecteurs une rencontre de sentiments qui subgugue. Le livre a d’ailleurs remporté le Prix Bologne 2017 dans la catégorie non fiction et a été inscrit dans sa version originale à la Sélection Junior Library Guild.

Publié aux Éditions Sarbacane dans sa version française, Le dernier roi des Loups est à découvrir dès l’âge de 8 ans.

photo

Éléna Laliberté

Categories:

Actualité littéraire, Actualités, Jeunesse, Les chroniques de Éléna Laliberté, Les suggestions d'Éléna L., Suggestions de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *