boite

NOUVELLE ADRESSE:La Librairie La Liberté a déménagé au 1073, route de l'Église, Québec (Québec), G1V 3W2

Umiharu Shinohara et l’importance des livres

9791091610629
Le maître des livres T.1 | Komikku

9791091610629_original« Ce n’est pas nous qui choisissions un livre mais le livre qui nous choisit. » (Mikoshiba, Le maître des livres tome 1.)

Voici une série manga qui m’a envoutée. Le maître des livres raconte l’histoire d’une bibliothèque pour enfants, ou plutôt les histoires des gens qui la fréquentent. Non seulement elle démystifie le monde du livre jeunesse mais elle nous le fait également découvrir d’une toute autre manière. De plus, elle lève le voile sur les métiers de libraire et de bibliothécaire.

L’histoire commence avec un homme venant de perdre un pari aux courses de chevaux. Complètement ivre et égaré, Miyamoto déambule dans la ville à une heure tardive. Il se retrouve par hasard devant une bibliothèque. «La rose trémière» semble encore ouverte. Miyamoto se laisse porter par la curiosité et franchit les portes. Deux surprises l’attendent : c’est une bibliothèque pour enfants; et l’employé semble fort agressif et antisociable. Néanmoins, le bibliothécaire lui dit ces mots : « Ce n’est pas nous qui choisissons un livre mais le livre qui nous choisit. » Le maître des livres à la coupe de cheveux de champignon abaisse tous les préjugés de Miyamoto face à cette littérature et lui propose un bouquin. En le lisant, le parieur qu’il était va se rendre compte de bien des choses et commencera à changer sa vie et à devenir un lecteur assidu, faisant presque partie des meubles, à «La rose trémière».

Miyamoto fera par la suite la rencontre des autres employés. Il verra un bon nombre de clients dont les livres changent la vie et se familiarisera, en même temps que nous, au monde du livre en général. Des histoires touchantes avec un brin d’humour…

Un lexique vous attend à la fin de chaque tome, vous donnant ainsi du vocabulaire dans le domaine. Vous y trouverez aussi les références des livres proposés par les bibliothécaires aux clients de l’histoire. Attention! Ce manga est bien japonais, mais les ouvrages présentés sont des histoires du monde entier et des classiques de la littérature jeunesse traduits en plusieurs langues. On y voit même La petite sirène, Le petit prince, Les trois mousquetaires, Le petit chaperon rouge, Vingt mille lieues sous les mers, Le hobbit, etc. Il nous est donc possible de l’apprécier peu importe l’endroit d’où on vient.

Vous y découvrirez aussi le travail exigé pour préparer les activités de lecture, le lien étroit entre les librairies et les bibliothèques, le métier d’auteur de livres imagés et tellement plus… Il s’agit là d’une série envoûtante, amusante, touchante et plus que complète pour un large public. «La rose trémière» saura vous charmer en tout point!

Anabel Cyr-Bérubé

Categories:

Bandes dessinées, Les chroniques d'Anabel, Romans, Suggestions de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *