boite

NOUVELLE ADRESSE:La Librairie La Liberté a déménagé au 1073, route de l'Église, Québec (Québec), G1V 3W2

Le chapeau de Vermeer, de Timothy Brook

Titre : Le chapeau de Vermeer | Éditions : Payot (Collection de la petite bibliothèque)
Sous-titre : Le XVIIème siècle à l’aube de la mondialisation.
ISBN : 9782228908061.

Un livre plein d’enseignements, de Timothy Brook.

 Voici un livre pour passer un moment agréable, tout en s’instruisant et en enrichissant sa culture.

Le chapeau de Vermeer de Timothy BrookDésormais, des gens arrivaient régulièrement d’ailleurs ou partaient pour des contrées lointaines, emportant avec eux des objets…

Timothy Brook, professeur à l’Université de la Colombie-Britannique, réussit un joli tour de force. En partant des œuvres du peintre Johannes Vermeer (1632 – 1675), l’auteur nous introduit dans l’état du monde au XVIIème siècle. Ainsi, par l’entremise de Vermeer, nous nous retrouvons en Nouvelle-France à l’époque de Champlain, en Chine sous les Ning ou encore en Amérique du Sud.

Brook nous offre avec Le chapeau de Vermeer un livre intelligent et charmant.
C’est un petit bijou.

Une chronique du livre de Timothy Brook proposée et rédigée par Bruno Lapointe.

Cette critique vous a intrigué et vous a donné le goût de feuilleter – à la librairie où bien chez vous –  Le Chapeau de Vermeer ? Voici quelques éléments d’information complémentaire qui devraient vous éclairer un petit peu plus sur l’auteur et son livre d’histoire universelle !

/// L’auteur : Éminent sinologue, professeur à l’université de Colombie britannique à Vancouver et à l’université de Shangai, Timothy Brook a récemment dirigé une monumentale Histoire de la Chine impériale (Harvard University Press, 2007-2010).

/// La presse en parle : « Dévoiler, à partir de six tableaux de Vermeer et d’une faïence, le monde en mutation du XVIIe siècle, tel est le pari de ce livre magnifique salué unanimement par la critique. […] Au total, sept voyages fascinants pour nous révéler ce que fut réellement l’ampleur des échanges culturels et commerciaux entre l’Est et l’Ouest à l’origine de notre mondialisation actuelle.

Jubilatoire. »

Le Figaro littéraire.

Categories:

Essais, Les chroniques de Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *