Librairie La Liberté

La liberté, c’est aussi la librairie

boite

Déménagement

Dès le 18 juin, la librairie sera au 1073, route de l’Église, face à la Bibliothèque Monique-Corriveau.

Une histoire intéressante de John Agard, à lire en famille.

Je m’appelle livre de John Agard

Titre : Je m’appelle livre | Éditions : Nathan
9782092556757

L’histoire du « livre » selon John Agard.

Extrait :

« Je m’appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire. Dans un instant, je vous parlerai de tablettes d’argile, de la naissance de l’alphabet, de parchemins enluminés… Mais n’allons pas si vite! En réalité, mon histoire remonte beaucoup plus loin. Avant moi, Livre, il y eut la Voix. »

«Livre» nous raconte son histoire. Tout y passe : l’invention de l’écriture, les tablettes d’argile, l’invention de l’alphabet, le parchemin, l’arrivée du papier et même… le e-book! Ils sont plusieurs, les livres qui nous parlent des livres… Toutefois, celui-ci mérite que l’on s’y attarde. Très près du documentaire par son contenu instructif, ce dernier demeure tout de même un roman. Le Livre de John Agard s’adresse directement aux lecteurs et raconte son histoire au «je». Une histoire pour le moins exhaustive, puisque l’on remonte jusqu’à 5000 ans en arrière! Cette narration au «je» capte immédiatement notre attention. On s’installe confortablement et on «écoute» ce récit passionnant, comme s’il sortait de la bouche d’un conteur. Les illustrations (Neil Packer) en noir et blanc, de même que de nombreuses citations de personnages marquants, parsèment le texte. Ces dernières sont présentées dans de magnifiques encadrés qui accentuent leur portée et le poids des mots. Entre autres, on retrouve les deux suivantes :

Je m'appelle livre, de John Agard«J’avais toujours imaginé le Paradis sous la forme d’une bibliothèque.» – Jorge Luis Borges (1899-1986) Poète et essayiste argentin

«Le papier se consume, mais les mots prennent leur envol. » – Akiba ben Joseph (c.50-135) Rabbin palestinien

À lire en famille, ce livre est tout à fait unique!

Une chronique du roman jeunesse «Je m’appelle Livre et je vous raconte mon histoire» de John Agard rédigée par : Éléna Laliberté

Pour vous donner un avant-goût, voici la quatrième de couverture :

« Depuis des siècles, je raconte l’histoire des autres.
L’heure est venue de raconter la mienne.
De dire par où je suis passé
Avant d’arriver entre vos mains.
On a corné mes pages,
On a ri ou pleuré avec moi,
On m’a banni, livré aux flammes…
J’ai vu des civilisations naître et mourir.
Pourtant, j’ai survécu.
Ce que vous allez découvrir, cher lecteur,
c’est un vrai roman, celui de ma vie. »

Categories:

Jeunesse, Les chroniques de Éléna Laliberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *